• Reduire la taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Venez en discuter sur notre forum

Bien choisir sa maternité

Sécurité, confort... sans être exigeants nous attendons tous d'une maternité qu'elle réponde à quelques critères simples. Avant de faire votre choix, définissez ce qui est important pour vous et votre bébé, car la sélection entre maternité publique ou privée est difficile à faire.

Les atouts du secteur public

Vous n'aurez rien à payer si vous êtes assurée sociale ou ayant-droit ; les maternités des hôpitaux vous prennent en charge à 100 %. Tout est pris en compte que vous choisissiez ou non une péridurale, que vous ayez à subir une césarienne, ou quoi que ce soit concernant le bébé. Ne vous restera à régler que le téléphone ou la location d'une télévision dans la chambre. Vous aurez alors l'esprit libre, dégagé de toute contrainte financière, vous n'hésiterez pas à poser des questions et à reprendre rendez-vous si nécessaire.
Petit bémol, les temps d'attente avant les consultations sont parfois un peu longs, même si certains hôpitaux proposent pendant ce laps de temps des conseils, des informations sur la maternité (projection de films, dialogue avec une puéricultrice...).

Les atouts du secteur privé

Si la clinique est conventionnée (ce qui est généralement le cas) tout sera également pris en charge par la Sécurité sociale, qu'il s'agisse du prix de la journée, du forfait de la salle de travail ou des visites assurées par un médecin de secteur 1 (conventionné).
Si le médecin exerce en secteur 2, ses honoraires dépassent ceux des tarifs conventionnés, vous aurez alors à régler la différence ; faites-vous préciser le montant. Il en est de même pour l'anesthésiste ou le pédiatre, qui pratiquera les examens sur votre bébé avant la sortie de la maternité. N'hésitez donc pas à vous renseigner même si un grand nombre de maternités privées pratiquent toutefois le tiers-payant (vous n'avancez alors que la somme qui n'est pas prise en charge par la Sécurité sociale).
L'avantage le plus appréciable offert par une maternité privée est la possibilité de réserver une chambre seule ce qui n'est absolument pas le cas en secteur public.

Pour vous aider dans votre choix vous pouvez vous pencher sur certaines prestations très précises à savoir :
Est-ce que la maternité dispose d'une unité Kangourou : quelques chambres sont prévues pour recevoir une maman et son bébé né prématurément ;
Y a-t-il une unité de néonatologie : au sein d'un service de pédiatrie, on accueille les bébés prématurés n'exigeant pas de soins intensifs ;
Existe-t-il une unité de soins intensifs : elle est réservée aux grands prématurés qui ont besoin d'une assistance respiratoire ou de soins particuliers et évitent ainsi tout transfert vers un autre établissement.

Enfin vous pouvez comparer les séances d'information proposées par les maternités aux futurs jeunes parents. Les thèmes abordés concernent souvent la préparation à l'accouchement, la péridurale et plus largement, l'allaitement, la diététique, la contraception, le retour à la maison, les suites de couche.

Quand s'inscrire dans une maternité ?

Dès que vous savez que vous êtes enceinte, téléphonez aux maternités que vous avez sélectionnées car dans certaines grandes villes et notamment à Paris, elles affichent parfois complet même neuf mois à l'avance ! Munissez-vous de votre Livret de Famille, carnet de maternité, pièce d'identité, carte de Sécurité sociale, carte de groupe sanguin et tout document médical pouvant concerner la grossesse.
Pensez aussi à prendre contact avec votre mutuelle ; beaucoup en effet prennent en charge les dépassements d'honoraires et proposent des forfaits maternité qui couvrent vos frais.

K. ZAGAROLI

Votre avis nous intéresse :

  • Actuellement 3.99/5
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Note de cet article
4.0/5

Accouchement
écrivez-nous | Recommandez ce site | Annonceurs | Contacts | copyright © Bebepassion.com - 2016 

Choisir sa maternité

Bien choisir sa maternité - Accouchement - à découvrir sur Bébé Passion