• Reduire la taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Venez en discuter sur notre forum

Préparations à l'accouchement

Bien avant votre grossesse, vous seront proposés des cours de préparation à l'accouchement, conseillés mais non obligatoires. On pense souvent à l'apprentissage de la respiration mais aujourd'hui, les maternités proposent différentes méthodes. La plus courante est dite classique et vous la trouverez dans toutes les maternités. Les autres ne sont pas proposées partout mais n'hésitez pas à vous renseigner. Vous trouverez le yoga, la sophrologie, l'haptonomie et le chant prénatal.

La préparation classique

Au nombre de 7 séances en moyenne et remboursée par la Sécurité sociale, elle a pour but de vous rassurer tant sur les changements physiques que sur l'accouchement a proprement dit. La sage-femme ou le médecin vous expliquera donc l'anatomie et les modifications de votre corps, la péridurale, l'accouchement, la respiration et l'allaitement. Ce sont là les thèmes les plus fréquemment rencontrés.
Grâce à ces cours, les mères (parfois accompagnées de leur compagnon) entrent en contact avec les personnes qui seront là le jour de leur accouchement. C'est un moyen de se familiariser avec l'environnement médical et donc d'enlever tout doute, toute peur, source de tension et de douleur.
Ces cours ont une partie théorique bien sûr mais aussi une partie pratique. Des exercices de relaxation, de respiration et d'assouplissement des muscles du bassin vous seront expliqués, que vous pourrez reproduire chez vous avant de les pratiquer le jour J.

L'haptonomie

Haptonomie Peu connu en France, l'haptonomie est un fabuleux accompagnement à la naissance. Science du toucher et de l'affectivité, elle aide les parents à communiquer au plus tôt avec le bébé. Ils établissent ainsi un échange tactile affectif qui sécurise à la fois l'enfant, le père et la mère. C'est un trio indissociable et ici la place du père est fondamentale. Il est d'ailleurs rare que les femmes seules pratiquent l'haptonomie tant ce trio est fort. Par des échanges réguliers, la place de l'enfant se concrétise un peu plus chaque jour et l'accueil qui lui est réservé, est unique.
Basée sur 8 séances, à partir du 4e mois de grossesse l'haptonomie se pratique en couple avec un médecin. Il n'y a pas de séance en groupe, cet accompagnement se faisant dans l'intimité du trio fondateur. Les rencontres permettent aux parents d'évoluer d'une prise de contact vers l'accouchement, en fin de grossesse. En effet, les dernières séances sont axées sur la descente du bébé, en lui montrant le chemin à suivre jusqu'à la sortie.
Il est possible de revenir après l'accouchement, avec le bébé dans le but de porter l'enfant vers une autonomie. Il est dit que l'haptonomie rendait les bébés éveillés, curieux et indépendants... (Centre international de recherche et de développement de l'haptonomie, Mas del Ore, 66400 Oms Ceret. Joindre une enveloppe timbrée. www.haptonomy.org)

Le chant prénatal

Ces cours ont la réputation d'apporter une vraie relaxation. C'est bien connu, le chant libère les énergies. Basé sur la respiration et la communication mère-enfant grâce aux vibrations sonores, le chant prénatal est très physique. Il nécessite une bonne position du corps qui fait travailler les abdominaux, le bassin et le périnée.
En apprenant à respirer en chantant, la plupart des femmes retrouvent les réflexes de chant au moment de l'accouchement. On sait par exemple, que les sons graves aident les femmes à gérer les contractions utérines pendant le travail et ainsi à diminuer la douleur. L'autre avantage, c'est la possibilité de continuer le chant prénatal après l'accouchement, avec son enfant. C'est un excellent moyen de rééducation pour le périnée et les abdominaux.
Chantal Verdière, coordinatrice en France et à l'étranger :
Tel. : 01.45.22.57.96
Web : www.envie-de-chanter.com

Le yoga

C'est une activité idéale pendant la grossesse. Douceur, respiration et détente, rien de tel pour attendre sereinement son bébé. Le mot " yoga " signifiant " union ", union du corps et de l'esprit, c'est une excellente pratique en accord avec la grossesse, basée sur l'écoute de son corps.
Le principe du yoga est le soulagement. Par la concentration et la respiration, la femme adopte naturellement les positions qui la soulagent que ce soit pendant la grossesse que lors de l'accouchement. C'est un vrai travail sur soi et sur son corps, autant psychique que physique.
(Fédération nationale des enseignants de yoga, 3 rue Aubriot, 75004 Paris. Tél. : 01.42.78.03.05)

La sophrologie

Sophrologie C'est une technique de relaxation apparentée à l'hypnose. Elle permet une réelle prise de conscience de son corps et de toutes ses transformations. Vous trouverez ainsi un équilibre physique et mental. Commencée vers le 5e mois, la sophrologie se déroule par petit groupe. Avec l'aide du sophrologue, vous serez plongées dans un état de relaxation profonde. Cette situation se fera grâce aux intonations de voix douces et monocordes effectuées par le sophrologue. Vous pourrez alors anticiper les événements à venir en toute sérénité. Concentrée sur elle-même, la femme fait le vide autour d'elle pour ne vivre que ses sensations intérieures. Vous ne subirez plus votre accouchement, vous le vivrez. Vous pourrez ainsi contrôler vos contractions et donc la douleur engendrée. Et pour le bébé, vous créez un climat équilibrant et favorable à un accouchement serein.
(Société française de sophrologie, 39 boulevard Garibaldi, 75015 Paris. Tél. : 01.40.56.94.95)

L'hypnose

On dit accoucher avec l'hypnose et non sous hypnose. Et il ne s'agit pas de dormir. Au contraire, cette préparation permet aux femmes d'être bien consciente du déroulement des événements sans la douleur. Il s'agit de sentir son corps par la respiration et la relaxation. Les sages-femmes sont assez unanimes quant aux résultats de cette préparation. Les femmes gèrent bien mieux la douleur et font même parfois l'impasse sur la péridurale.
Chaque séance de préparation avec l'hypnose commence par des exercices de décontraction et de massage des points du corps qui sont douloureux. Puis, l'animateur explique les moyens utilisés (exercices de respiration, relaxation...) pour faire disparaître la douleur tout en gardant les sensations. Il s'agit d'atteindre un état de détente mentale. Par la respiration et en se concentrant sur le souffle, on oublie son corps. Le thérapeute continue de parler sans cesse et chaque femme commence un état de somnolence dans lequel on va lui demander de penser à des choses agréables. La séance se termine par le " réveil " de chacune grâce à la voix et aux mots de l'animateur.
Association française pour l'étude de l'hypnose médicale (AFEHM) : 01.46.27.00.98

Votre avis nous intéresse :

  • Actuellement 3.96/5
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Note de cet article
4.0/5

Accouchement
écrivez-nous | Recommandez ce site | Annonceurs | Contacts | copyright © Bebepassion.com - 2016 

Préparations à l'accouchement

Les préparations à l'accouchement - Accouchement - à découvrir sur Bébé Passion