• Reduire la taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Venez en discuter sur notre forum

Les suites de couches

Vous venez d'avoir votre enfant... Juste après l'accouchement, vous allez devoir rester quelques heures dans la salle d'accouchement sous surveillance médicale. Vous venez de vivre un sacré bouleversement quand même ! Et une fois dans votre chambre, votre corps va encore réagir.

Juste après l'accouchement...

Paul En salle d'accouchement, votre bébé et son père sont avec vous et vous vous émerveillez de votre réussite. Si vous avez besoin de points de suture, ils seront fait à ce moment-là. Pendant ce temps, les médecins vous surveillent. Ils vérifient que votre utérus se contracte bien. En effet, dès la sortie du bébé, il commence à perdre du volume (il perd 1 cm par jour). On appelle ses contractions, les tranchées utérines. Elles vont s'intensifier dans les jours qui suivent l'accouchement. Elles sont assez discrètes si c'est votre premier enfant. Votre tension sera aussi contrôlée régulièrement. Il s'agit aussi de finir l'effet de la péridurale qui vous empêche de vous mettre debout. Au bout de 2 heures, on vous remonte dans votre chambre avec votre bébé tout beau, tout propre. Et si tout va bien pour vous, vous pourrez prendre une douche.

Quelques jours après...

Vous allez d'abord vous reposer à la maternité. Vous allez faire connaissance avec votre petit et votre corps va reprendre son rythme normal. Plusieurs manifestations physiques vont apparaître dans les jours qui suivent l'accouchement. D'abord les saignements ou lochies. Ils sont très abondants les premiers jours. C'est un mélange de petits caillots, de sang et de résidus de la muqueuse utérine. Ils s'éclaircissent et diminuent de jour en jour. Ensuite, il y a les contractions qui permettent à votre utérus de reprendre une taille normale après 9 mois. Et dès que vous sentez mieux, commencez à contracter votre périnée pour le remuscler. Si vous avez eu une épisiotomie, il faut la nettoyer. Pour cela, vous serez aidé par les infirmières. Et si la douleur est trop forte, n'hésitez pas à en parler. Pour vous asseoir, pensez à une bouée, très pratique ! Vous aurez aussi sans doute des hémorroïdes dues à l'afflux de sang pelvien et une constipation liée au ralentissement du transit intestinal. Ce sont les petits désagréments de la naissance. Mais pas d'inquiétude, tout revient dans l'ordre très vite.

Votre avis nous intéresse :

  • Actuellement 4.00/5
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Note de cet article
4.0/5

Accouchement
écrivez-nous | Recommandez ce site | Annonceurs | Contacts | copyright © Bebepassion.com - 2016 

Suites de couches

Les suites de couches - Accouchement - à découvrir sur Bébé Passion