• Reduire la taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Venez en discuter sur notre forum

La fausse couche

Même si elle est fréquente, les femmes ont du mal à en parler. En France, 15 à 20 % des grossesses n'arrivent pas à terme. La fausse couche est une expérience douloureuse mais elle ne doit pas être une source d'inquiétude pour l'avenir.
Décryptage d'un accident de parcours...

Les signes

fausse couche La fausse couche arrive très souvent dans les 3 premiers mois de la grossesse. L'oeuf fécondé va s'installer dans l'utérus et il arrive que ce processus ne se fasse pas correctement. Le premier signe de tout risque de fausse couche est des saignements. Le foetus est expulsé par voir naturelle d'où la présence de pertes sanguines. Il n'est alors pas nécessaire d'aller à l'hôpital. Mais attention, ces pertes ne sont pas toujours un mauvais signe.

Par contre, si c'est abondant, il est urgent de consulter son médecin. Vous pouvez aussi avoir des crampes dans le ventre ou des douleurs. De plus, les signes évidents d'une grossesse (seins tendus, perte des nausées...) peuvent aussi être le signe d'une fausse couche. Une échographie de contrôle permettra au médecin de vérifier que tout va bien.

Une fausse couche peut aussi se produire à 4 ou 5 mois de grossesse et dans ce cas, les femmes ressentent comme des contractions avec pertes des eaux si la grossesse est bien avancée. Il faut alors se présenter aux urgences.

Les risques et causes

Les causes ne sont pas toujours connues. Il semble souvent que le développement du foetus soit une des raisons. Mais il peut aussi y avoir un problème d'hormones ou de l'utérus. Vous pouvez vous consoler en vous disant que l'oeuf fécondé n'était pas de "bonne qualité" (anomalie chromosomique) même si cette explication n'enlève pas votre chagrin. Vous pouvez comprendre cette explication.

Certaines femmes connaissent de vrais problèmes pour garder un embryon (béance du col de l'utérus) alors que d'autres connaîtront la fausse couche comme un accident de parcours. Dans tous les cas, il faut le dire à votre médecin. L'âge plus élevé de la mère peut être un risque comme certaines antécédents familiaux (malformation congénital).

Et après ?

Il est tout à fait possible d'être à nouveau enceinte après une fausse couche même si les médecins recommandent de laisser passer un cycle.

Votre avis nous intéresse :

  • Actuellement 4.00/5
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Note de cet article
4.0/5

Grossesse
écrivez-nous | Recommandez ce site | Annonceurs | Contacts | copyright © Bebepassion.com - 2016 

Fausse couche

La fausse couche - La grossesse - à découvrir sur Bébé Passion