• Reduire la taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Venez en discuter sur notre forum

La grossesse gémellaire

Une grossesse sur 80 aboutit à la naissance de jumeaux. Il existe un facteur héréditaire (il y a déjà des jumeaux dans votre famille) mais la probabilité augmente aussi avec l'âge et le nombre de naissances. Et aujourd'hui, les grossesses multiples sont aussi le plus souvent dues à un traitement de stérilité féminine ou à une fécondation in vitro.

gemellaire

Une grossesse multiple se définit par le développement dans l'utérus, à partir d'un ou plusieurs ovules, de deux foetus ou plus. Et les grossesses gémellaires sont les plus fréquentes. Il existe ainsi deux variétés de jumeaux : les "vrais" et les "faux ".

Les vrais jumeaux

On les appelle aussi monozygotes. Ils sont issus de la fécondation d'un seul ovule par un seul spermatozoïde. Par hasard, l'œuf unique se divise en deux embryons portant exactement les mêmes chromosomes. Les vrais jumeaux sont donc toujours de même sexe avec le même patrimoine génétique. Ils peuvent être :
- dans deux poches avec un seul placenta.
- chacun dans une poche avec un placenta propre.
- tous les deux dans la même poche avec le même placenta.

Les faux jumeaux

On les appelle dizygotes. Ils sont issus de la même fécondation de deux ovules par deux spermatozoïdes. Il en résulte deux grossesses différentes qui évoluent en même temps. Chaque embryon a sa propre poche et son propre placenta. Ces jumeaux ont donc des chromosomes différents. Il n'y a donc pas de raison pour qu'ils se ressemblent et ils ne sont pas forcément du même sexe.

Une grossesse à risque

Même si votre grossesse se passe dans les meilleures conditions, pour le corps médical vous êtes considérées comme "à risque". Vous aurez donc une grossesse plus suivie. Ainsi, vous bénéficierez d'un nombre plus important d'échographies qui permettront de contrôler la croissance des foetus et de vérifier leur positionnement pour la naissance. La grossesse gémellaire peut aussi entraîner davantage de malaises (nausées, digestion difficile, mal au dos, jambes lourdes, essoufflement). Vous devez donc vous reposer beaucoup, surtout en fin de grossesse (d'où un congé de maternité plus long). Les risques d'albuminurie et d'œdème augmentent également, impliquant une surveillance plus étroite.

Risques graves

- la prématurité : la durée moyenne des grossesses gémellaires est de 8 mois. Seule une surveillance accrue peut permettre de réduire ce risque au maximum.
- Les hémorragies : l'utérus est distendu et le placenta trop gros. Il s'insère parfois un peu bas, près du col. D'où les risques d'hémorragies.
- la toxémie gravidique : elle peut être fréquente en fin de grossesse. Cette maladie très grave menace la vie de la mère et du bébé. Les moyens de prévention : surveillance de l'hypertension artérielle, recherche d'albumine dans les urines, contrôle d'oedèmes éventuels.
- le déséquilibre circulatoire entre les bébés : lorsque les jumeaux ne possèdent qu'un seul placenta, il y a un risque de déséquilibre circulatoire : le sang passe d'un foetus à un autre et le risque de mortalité pour le plus faible des foetus est grand.

Un accouchement délicat

Les jumeaux naissent assez souvent un peu prématurés et l'un des deux est presque toujours plus petit que l'autre. Mais l'accouchement proprement dit ne présente pas de complications particulières. Il est simplement un peu plus long puisqu'il s'écoule un temps de repos de 15 à 30 minutes avant que de nouvelles contractions ne commencent pour la seconde naissance. Par ailleurs, vous devrez obligatoirement accoucher à l'hôpital ou dans une maternité disposant d'un centre de néonatalogie.

La plupart des naissances se passent normalement. Mais la césarienne est indispensable si l'un des jumeaux souffrent ou que le premier se présente mal. Elle est presque systématique pour mettre au monde des triplés et des quadruplés.

L'expulsion est généralement assez simple car la plupart du temps les jumeaux sont de petites tailles. S'il y a deux poches distinctes, on perce la deuxième poche après la naissance du premier enfant. La délivrance a lieu normalement après la naissance du second bébé. Et du fait de la présence de deux enfants, la perte de sang est beaucoup plus abondante que pour un seul enfant.

Quelques conseils pratiques

- Surveillez davantage votre posture et prenez du repos. Les modifications de votre corps changent la position de votre centre de gravité. La femme enceinte doit donc savoir s'adapter à sa nouvelle forme. Si votre statique se modifie avec la grossesse, vous garderez un bon équilibre. Mais si votre ventre est trop lourd, n'hésitez pas à porter une ceinture de grossesse qui vous soulagera.

- Consommez des légumes frais, peu à la fois et souvent. Vous éviterez ainsi les troubles digestifs. Comme pour toutes femme enceinte, votre corps travaille davantage. Aussi votre besoin en calories est plus élevé mais c'est surtout au cours de la deuxième moitié de votre grossesse qu'il faudra augmenter votre apport calorique, et notamment par une consommation un peu plus importante de protéines.

Dans tous les cas, voici 4 conseils :

- ne sautez jamais de repas
- faites 3 ou 4 repas équilibrés en quantité et en qualité
- ne grignotez pas entre les repas
- et si vous avez une fringale, croquez une pomme ou une carotte ou mangez un yaourt.

Votre avis nous intéresse :

  • Actuellement 4.00/5
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Note de cet article
4.0/5 (244 votes)

Partager cette page :
  • Google
  • Yahoo
  • Windows Live
  • Bookmarks
  • facebook
  • del.icio.us
  • Technorati
  • MisterWong Fr
  • Scoopeo
  • StumbleUpon
Grossesse
écrivez-nous | Recommandez ce site | Annonceurs | Contacts | copyright © Bebepassion.com - 2014 

Grossesse gémellaire

La grossesse gémellaire - La grossesse - à découvrir sur Bébé Passion