Cette méthode se base sur la durée du cycle avec des rapports interdits entre le 9e et le 19e jour pour un cycle de 28 jours. Mais avec 15 % d'échec, les femmes ne sont pas à l'abri d'une grossesse non désirée. Et en 2004, le nombre d'IVG en France a augmenté. Les jeunes femmes de 19 à 35 ans auraient de plus en plus recours à cette méthode pourtant à risque. Chaque femme a un cycle différent et elle ne peut donc pas se baser systématiquement sur 28 jours.