La décision avait fait du bruit l'année dernière notamment du côté des producteurs de vin. Aujourd'hui, elle est appliquée. Sous forme de pictogramme (une femme enceinte avec un verre à la main dans un rond barré) ou de message écrit, le message est le même : "la consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse même en faible quantité peut avoir des conséquences graves sur la santé de l'enfant".

Aujourd'hui en France, trop d'enfants naissent encore handicapés à cause d'une mère alcoolique. Le ministère de la Santé lance donc une campagne d'information, sur le thème : zéro alcool pendant la grossesse. Il faut savoir que l'alcool passe directement dans le sang du foetus, avec des effets sur tous les organes et surtout sur son système nerveux central.