Symbole de liberté pour les femmes, la pilule est largement entrée dans les moeurs, même si à ces débuts, elle n'était pas remboursée par la Sécurité sociale. Aujourd'hui près de 80 % des femmes utilisent la pilule comme moyen de contraception. C'est l'un des taux les plus élevés en Europe.

Dans notre pays, pourtant, les choses n'ont pas été toujours faciles. Une fois la loi Neuwirth votée, il faut attendre décembre 1974 pour que la vente soit libre aux mineures et que son remboursement soit effectif. Et beaucoup de fausses croyances vont perdurer dans les esprits.

Depuis 40 ans, la pilule a beaucoup évolué aussi. Très dosée au départ (elle provoquait alors des prises de poids, des seins gonflés...), elle est maintenant proposée en 4 dosages différents, qui s'adaptent plus facilement aux femmes. Mais le processus reste le même : bloquer l'ovulation.