Le débat ne date pas d'hier mais aujoud'hui il semble que les pouvoirs publics se sont enfin penchés sur le problème. Le poids d'un cartable ne devraient pas dépasser 10% du poids d'un enfant. Déjà en 1995, une directive ministérielle recommandait de limiter le poids du cartable à 3,5 kilos. Plusieurs propositions ont été faites comme installer des casiers, réduire la taille des livres scolaires, donner un manuel en 2 exemplaires pour la maison et l'école.

A l'origine de certains problèmes physiques chez l'enfant, le poids du cartable est le problème majeur. Il doit être costaud mais léger, et les bretelles doivent être larges, rembourrées et assez serrées. Dans cette position, l'enfant est légèrement tiré en arrière pour éviter qu'il ne soit trop penché en avant.

Les fournitures sont indispensables mais au moment de les acheter, vous pouvez faire attention à leur poids et privilégiez les plus légers. Préférez un cahier unique assez épais plustôt que plusieurs petits qui au final peuvent peser plus lourds. Ou des feuilles volantes que l'enfant pourra ranger dans un classeur resté à la maison.

Quand l'enfant a fini de renger ses affaires, vérifiez avec lui qu'il n'amène pas de choses inutiles qui pourraient alourdir sa charge. Expliquez-lui la meilleure façon de s'organier et petit à petit il laissera les cahiers et livres dont il n'a pas besoin dans la journée.