L'Inserm (Institut national de la Recherche médicale) vient de publier une étude montrant l'importance de la prise de mois avant 3 mois et après 3 ans. Ce sont deux dates charnières dans le développement du bébé, et à ces âges, la croissance est forte. Ainsi, si la prise de poids est trop rapide, la masse grasse aurait tendance à augmenter plus vite par la suite.

Ainsi, "à 3 mois, chaque augmentation de la vitesse de croissance de 143g/mois accroît de 52 % le risque de surpoids » selon l'Inserm. De plus, il semble que les petits garçons soient moins sensibles que les filles à 3 mois. Une prise de poids rapide donnerait aussi plus de masse musculaire. Heureusement, entre 1 et 2 ans, les risques sont faibles pour tous, fille ou garçon.