En fait, ce sont les composants des produits cosmétiques qui étaient mis en cause. L'enquête menée par l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé montre aujourd'hui que "les produits destinés aux bébés et enfants en bas âge respectent les dispositions règlementaires en vigueur".

Au total, ce sont 32 inspections qui ont été réalisés chez les industriels et 79 produits cosmétiques destinés aux enfants de moins de trois ans ont été analysés. L'Afssaps et la DGCCRF considèrent les résultats "comme globalement satisfaisants".Toutefois, des mesures de précaution ont été rappelées en particulier pour les enfants prématurés.

La peau des nouveaux-nés est très fine et les produits pénètrent très facilement. Dans le doute, il est conseillé aux parents de limiter l'utilisation de soins et crèmes pour bébé, et d'utiliser de préférences des produits bios à base de produits naturels.