• Reduire la taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Venez en discuter sur notre forum

Comment choisir un prénom ? (suite)

Les influences

Quand on choisit un prénom, on croit ne pas être influencé. Or nous vivons dans une société faite de mode et de tendance même en matière de prénom. Nous avons tous un avis sur les prénoms. Et si vos amis ont eu des enfants avant vous, vous n'avez pas pu vous empêcher de penser quelque chose à propos du prénom. Pourtant, sans que nous nous en rendions compte, vous suivez inconsciemment des influences qui viennent de notre milieu : religion, géographie, groupe social...

Les prénoms donnés ne sont pas les mêmes si on est cadre supérieur ou employé, si on vit à la campagne ou en dans une grande ville. Le choix varie selon les années, les modes, les régions. Il semble qu'il existe un rapport entre ce choix et le milieu socioculturel des parents. Dans les milieux intellectuels ou bourgeois, les parents choisissent ensemble le prénom de leur enfant. Dans ces milieux, la littérature ou la religion peuvent avoir une influence sur le choix des prénoms. Dans les classes socio-culturelles moins favorisées, le choix se porte plutôt sur des prénoms de vedette (de cinéma ou du football, par exemple) ou sur des prénoms exotiques. C'est la mère seule qui, le plus souvent, choisit le prénom de l'enfant. Il peut y avoir des "transferts" de prénoms d'un milieu vers l'autre, au départ des milieux les plus élevés vers les autres.

Et dans les autres pays...

Anciennement, en Chine, les parents donnaient à leur enfant, dans les toutes premières années de sa vie, un prénom destiné à éloigner les démons. Et quand l'enfant avait environ 3 ans, on changeait ce nom en faveur d'un définitif, qu'il garderait toute sa vie... En Afrique, en Côte d'Ivoire, le calendrier reste la principale source d'inspiration des parents: ils donnent à l'enfant le nom figurant sur le calendrier le jour de sa naissance.

A Tahiti, les prénoms ont une signification particulière : par exemple Heipua (couronne de fleurs), ou Manuarii (oiseau royal) ou encore Ra'iarii: (prince du ciel). Chez les Hindous, le choix du prénom est souvent inspiré par les divinités. Le fait de prononcer fréquemment le prénom de l'enfant est une manière de rendre hommage à la divinité.

Aux Etats-Unis, de plus en plus de bébés se voient dotés d'un prénom... de marque ! C'est ainsi que des fillettes se sont appelées, ces dernières années, Lexus, des garçons Armani, et autres Porsche, Timberland...

Petits conseils

Ne donnez pas à votre enfant d'un prénom ridicule ou parfaitement démodé (même si c'est celui de votre arrière grand-mère chérie ; votre aïeule sera peut-être déçue, mais votre enfant vous en sera reconnaissant toute sa vie). Evitez aussi les prénoms qui font un jeu de mot douteux avec votre nom de famille (style "Pierre Pons" ou "Paul Lison"). Enfin, attention aux initiales et ne prenez pas un prénom se terminant par « C » si le nom de famille commence pas la même lettre.

 Retour

Bébé Passion vous conseille :

La côte des prénoms L'Officiel des prénoms (édition 2015)
de Stéphanie Rapoport
First Editions
Commander ce livre

Découvrer plus de livres dans notre bibliothèque

Votre avis nous intéresse :

  • Actuellement 3.84/5
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Note de cet article
3.8/5

Prénoms
écrivez-nous | Recommandez ce site | Annonceurs | Contacts | copyright © Bebepassion.com - 2016 

Choisir un prénom : les influences

Choisir un prénom : les influences - Les prénoms - à découvrir sur Bébé Passion