Bébé Passion : grossesse, accouchement, naissance du bébé...

La déclaration de grossesse

La bonne nouvelle vient de tomber : vous êtes enceinte ! Très heureuse, vous commencez à faire des projets pour les mois à venir. Vous allez devoir le signaler aux organismes sociaux. Et n'oubliez pas votre employeur ! Vous devez le prévenir en temps et en heure.

La déclaration de grossesse
La déclaration de grossesse

Aux organismes sociaux

A partir du moment où votre médecin a confirmé votre grossesse, ne traînez pas ! Il faut prévenir tout le monde ! Votre famille bien sûr mais aussi, et surtout, les organismes sociaux. Ils vous permettront de bénéficier des aides et des indemnités pendant votre congé maternité. Votre déclaration de grossesse doit être faite avec le papier du médecin impérativement avant la fin du 3ème mois, à la Sécurité sociale et aux Allocations familiales (CAF).
Une fois inscrite, vous allez recevoir le « Guide de surveillance médicale mère et nourrisson » qui vous indique tous les examens à faire pendant la grossesse et dans les mois qui suivent l'accouchement.
Au total, 7 examens sont prévus tous les mois à partir du 3ème mois de grossesse, et tous sont obligatoires. Un huitième examen gynécologique est prévu dans les 2 mois après l'accouchement. Le respect de ces rendez-vous vous permettra d'être remboursée intégralement des frais médicaux avancés.

A votre employeur

Rien ne vous oblige à prévenir votre employeur de votre grossesse. Vous êtes protégée. Mais pour garder de bonnes relations mieux vaut ne pas le prendre par surprise ! Il est donc recommandé d'informer votre patron dès que vous avez envoyé les papiers officiels aux organismes sociaux.
Si vous êtes dans une petite société, prévenez votre chef de vive voix avant de lui envoyer un courrier (lettre et certificat médical) avec accusé de réception. Cette trace écrite permettra de mettre une date sur votre date présumée d'accouchement, votre congé maternité et vos droits (pauses, absences, pénibilité...).
Dans tous les cas, une fois que votre employeur est au courant de votre grossesse, il ne peut pas vous demander de faire des tâches pénibles. De plus, vous avez le droit de vous absenter pour vos visites médicales sans que cela vous soit décompté de votre salaire.
Vous êtes aussi protégée contre un licenciement pendant votre grossesse et 4 semaines après la fin de votre congé maternité. Et si votre employeur vous licencie avant de savoir que vous êtes enceinte, vous avez 15 jours pour lui envoyer votre certificat médical avec accusé de réception. La procédure de licenciement sera automatiquement annulée.

avec la collaboration de M° Eva Touboul - Avocat en droit du travail à Paris

A lire aussi
Le congé de paternité
Vos droits

Le congé de paternité

Le congé de paternité est applicable depuis 1er janvier 2002. Ce dispositif s'inspire du modèle suédois où les hommes disposent d'un congé de...

L'IVG médicamenteuse
Vos droits

IVG médicamenteuse

Attendu depuis presque 18 mois, le décret autorisant les centres de planification et centres de santé à réaliser des avortements par voie...